South Africa Part 1 => Jo’burg et sa région

Johannesburg (ou Jo’burg pour les intimes) 

Nous y avons passé deux jours, bien que la ville soit grande et qu’il y ait pleins de choses à faire, je pense que c’est suffisant.

JOUR 1 : Nous avons été à Maboneng, c’est le quartier hipster de Jo’burg: hyper détendu avec des boutiques aux sélections très pointues, des restos et cafés hyper cool et des galeries d’art. Il y a aussi pas mal de street art, il faut ouvrir l’œil et ne pas hésiter à rentrer dans les galeries les gens sont super sympa . Ce quartier fait beaucoup penser à Brooklyn (enfin l’idée que je m’en fais): des usines désaffectées, de l’art, des gens cools…

JOUR 2:

⇒ Apartheid Museum

img_7459

C’est un must see de Jo’Burg: le musée à visiter en Afrique du sud, super design et facile à comprendre. Il est composé de deux parties:

  • La première concerne Nelson Mandela (MADIBA) sa vie, ses rencontres et son histoire
  • la seconde partie concerne plus généralement l’apartheid en Afrique du sud jusqu’en 1994 (année de la fin officielle de l’apartheid)

On rentre directement dans l’ambiance dès l’entrée avec une entrée réservée aux blancs et une entrée réservée aux non-blancs. Rassurez-vous, vous n’êtes pas obligé de respecter la règle 🙂

sans-titre

Ce qu’on en a pensé: D’abord, il faut une bonne demi-journée pour bien s’imprégner du musée et de l’ambiance qu’il y règne. Donc ne pensez pas pouvoir en faire le tour en 1 heure ce serait dommage!

Bref, très intéressant MAIS (oui il y a un ‘mais’ dans tous nos propos), attention à ne pas sortir de là meurtri et accablé de cette étrange sensation de vengeance… Et oui, c’est le hic quand on se rend compte que certains hommes haineux ont fait à d’autres hommes. Du coup, on ressort de ce musée le cœur ébranlé… Il faut bien quelques heures avant de vous en remettre.

Mais bon, nous n’avions pas le temps pour ça, on a donc enchainé avec la visite de Soweto.

⇒ Soweto (South Western Township)

Soweto est un gigantesque township (banlieue/bidonville). Nous ne pouvions pas passer à côté! Quitte à ne rien voir d’autre nous nous devions de visiter ce microcosme!
Encore une fois, certains vous diront que c’est hyper dangereux, que vous risquez de vous faire voler, violer, voire même les deux mais nous ne faisons pas partie de ces gens là. Nous nous avons adoré Soweto, ça reste un des moments les plus marquants de notre voyage. Pour commencer, nous avons décidé de visiter cet endroit d’une façon un peu plus ludique que les gros cars de touristes….à VELO!!!!

img_69981

img_7484-2Et là, je peux vous dire que c’est tout de suite autre chose. Le deal: un après-midi dans Soweto en petit groupe ( nous 5 + un couple et leur fils) avec pour guide, un jeune du coin (qui connaît très bien son histoire). Nous sommes passé par plusieurs quartiers totalement différents les uns des autres, aussi bien les bidonvilles en taule que les belles villas du Beverly Hills de Sweto. Le +: un super guide qui a vraiment pris le temps de nous expliquer l’histoire de Soweto. Le ++++++: les gens! Tout le monde est tellement mais tellement gentil, ouvert, accessible, souriant!!! (et c’est parce que tout le monde fait la gueule à Paris qu’on dit ça)

img_6980

 

C’est aussi l’occasion de rencontrer des étudiantes dans une école pour filles et d’échanger sur les différences entre le fonctionnement chez nous vs chez eux

 

 

 

 

Bref, c’est clairement l’une de nos meilleures journées en Afrique du Sud. Prenez votre courage et votre ventoline à deux mains pour tenter l’expérience à vélo. Vous en apprendrez autant sur vous que sur le township de Soweto 🙂

La particularité en Afrique du Sud c’est que le design se ressent partout, des endroits les plus luxueux aux petites maisonnettes qui ne payent pas de mine. C’est un plaisir pour les yeux surtout pour ceux qui aiment la déco et l’originalité.

Allez pour votre plaisir quelques photos:


 Parc kruger

Attention les yeux c’est à couper le souffle! Franchement, on a pris une claque.

Le parc Kruger, c’est une immense réserve animalière où les animaux y vivent en liberté. (super le pléonasme?) Suivant toujours notre politique de « s’éloigner des troupeaux de touristes », nous nous sommes lancé dans ce que nous avons appelé un « Gangsta Safari »!!! En clair, on a fait notre safari sans guide et avec notre voiture. Et on vous conseille de faire de même, vous avez tout autant de chance de voir les big 5 (lions, éléphants, léopards, rhinocéros et buffles) qu’avec un guide et c’est pas plus dangereux. Il suffit de faire preuve de patience et de respecter les consignes de sécurité (ok on a peut être pas toujours été discipliné mais on est toujours là donc soyez tranquille :))

2016-11-22-photo-00000191

img_7442

Notre petit conseil: Nous voulions absolument avoir l’occasion de faire un safari « à l’ancienne » sans le réconfort de la voiture pour avoir le privilège de voir la nature au plus près. En l’occurrence l’activité s’appelle Night Bush walk! Et malgré nos recherches infructueuses sur le net, aucuns conseils / précautions sur cette activité. What a shame! C’est donc non sans une certaine fierté que nous ajoutons notre touche perso à la longue liste de conseils voyage 😉

En l’occurrence, cette activité a lieu en fin de journée (aux alentours de 17h) . Vous devez donc réserver votre nuit dans un lodge du parc Kruger.
=> Beaucoup de lodges sont en dehors du parc donc attention à ne pas vous faire avoir. Privilégiez les camps de lower Sabie ou Olifant ou encore Satara… Et puis du coup vous n’aurez pas à repayer les droits d’entrée c’est tout bénef!

Il faut aussi réserver plusieurs jours, voire semaines à l’avance pour être sûr d’avoir un guide disponible. Parce que pour le coup, sans guide c’est juste impossible en plus d’être carrément suicidaire! Enfin, évitez d’organiser ça les dimanches, c’est encore plus difficile de trouver de la dispo le jour du Seigneur 😉

N’hésitez donc pas à doper votre esprit d’aventure pour profiter de cette activité!

Et encore une fois, la grosse particularité sud-africaine se confirme: même dans cette énorme réserve sauvage, le design est au rendez-vous!

img_7429img_7430


Blyde River Canyon

Le waouh Blyde River Canyon,  3ème plus grand canyon du monde! Et ouais on ne plaisante pas nous! Il peut être exploré de deux façons: par l’eau et par la terre.
Evidemment, nous avons testé les deux 😉

Première étape donc, naviguer sur un petit bateau dans les eaux calmes de cette rivière, l’occasion de faire un petit coucou aux hippos du coin et d’apprécier la force de la nature. En plus du paysage, nous avons eu un petit coup de coeur pour le guide sénégalais qui enchaîne blague sur blague 🙂

Pendant la saison des pluies, il propose aussi des activités comme du rafting! Dommage pour nous la saison était vraiment sèche pour le coup

Deuxième étape, se rendre sur les différents points de vu pour admirer ce magnifique canyon d’en haut (au sommet du pic de la montagne) et là tu te sens tout petit…

Prévoyez du temps sur votre planning parce que vu la taille du lieu, pour aller d’un point à l’autre il faut prévoir une heure de route. Ca se mérite une vue comme celle ci!

img_7854img_7380 img_7346

Arrivés en haut, il y a évidemment des vendeurs de souvenirs. A défaut de leur acheter quelque chose, restez discuter avec eux ils sont vraiment sympa! Et puis, ça fait partie du voyage de partager avec les locaux… 

Enfin, pour bien finir la journée nous avons enchaîné avec la visite des grottes Echos Caves. Sur le papier ça nous semblait sympa comme visite: des grottes aussi vieilles que le monde dans lesquelles la nature permettait de faire des échos pour prévenir les dangers imminents pour les populations locales… waouh! Oui mais, en fait on a pas eu le coup de foudre. On commence avec 4 km à rouler sur une route de sentier autant vous dire qu’on met un petit moment avant d’y arriver. Sur place, aucunes explications, on visite les grottes seuls… A moins d’avoir un expert dans la bande, ce qui n’était pas notre cas, ça ressemble à n’importe quelle jolie grotte…

Du coup, pas de belle photo à partager. Par contre, on a pu profiter du café autour de la grotte encore super design malgré le lieu coupé du monde et quelques instants sur la balançoire pour combler notre côté enfantin qui semble ne pas vouloir nous quitter 😉


Conclusion: A l’issue de cette première partie de voyage, nous sommes toujours émerveillé par l’Afrique du sud. On est à la fois triste de quitter la région de Jo’burg et excité à l’idée de découvrir une region complètement différente: celle du Cap!


 

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s